Archive pour juillet 2014

“Le Trèfle” à Sydney

Jeudi 17 juillet 2014

Notre Chasselas à Sydney chez Renato dans son restaurant “Le Trèfle” :

http://letrefle.com.au


VINSNEWS 47

Vendredi 4 juillet 2014

EDITORIAL

Voilà l’été !

Il va faire très beau et chaud. il faut profiter des belles terrasses, celles de notre sélection par exemple. Vous la trouverez en page intérieure.

Et si vous choisissez plutôt la variante picnic, il faut absolument passer chez Particules Fines à la rue Marterey 4 à Lausanne, Vous y trouverez tout ce qu’il vous faut. Des produits incroyables, et dans de superbes emballages. Tout y est soigné avec goût. Nous sommes très contents d’y être représenté par une large gamme de nos vins d’ici et d’ailleurs.


TROIS JOURS DE FÊTE EN CINEMASCOPE

Vendredi 4 juillet 2014

Après les triomphales soirées de 2013, l’Association des amis du cinéma d’Aran et les Fous du Roi présentent sur la Piazza Grande du village et en exclusivité mondiale trois films qui réjouiront vos mirettes.

Le jeudi 17 juillet, « Yoyo », un chef d’œuvre de Pierre Etaix.

Le vendredi 18 juillet, « Les femmes du 6ème étage » raviront les amateurs de douceurs humanistes.

Le samedi 19 juillet, départ pour les Amériques avec « Retour vers le futur 1 ».

Ces trois soirées seront placées sous le signe de l’été avec bar dès 18h00, et petite restauration chaude dès 19h30.

L’entrée est toujours libre, par tous les temps. Il est impératif d’apporter sa chaise.

Tous les détails sur www.cinemaran.ch

Nicolas Pittet


PARTICULES FINES

Vendredi 4 juillet 2014

” Il est temps pour nous de vous présenter notre nouveau bébé, la petite sœur de Particules en Suspensions : Particules Fines.

C’est toujours l’original, le jamais vu qui nous a motivé à créer cette épicerie cadeaux que nous vous invitons à découvrir à la Rue Marterey 4, à Lausanne.

Nous savons que vous aimez vous rincer l’œil, toucher, vous perdre dans les couleurs de notre magasin. On nous aurait même dit que passer chez Particules en Suspension aurait des vertus thérapeutiques et injecterait une bonne dose d’humeur joyeuse les jours de déprime. Un éminent psychiatre de la place lausannoise nous l’a récemment confié : “Je ne suis jamais venu chez vous, mais j’ai l’impression de connaître, tous mes patiens m’en parlent !”

C’est en partant de ce constat que nous avons imaginé un magasin où le goût et les bonnes odeurs viendraient s’ajouter aux autres sensations. Car oui, chez Particules Fines, vous pourrez goûter, boire un café et choisir tranquillement le cadeau d’épicerie fine à amener à vos amis. Nous vous conseillons pour vos apéros, vos invitations et vous proposerons le saucisson, la tapenade ou le vin d’un petit producteur.

Epicurienne, chic, mais pas hautaine ou pompeuse, cette épicerie pas comme les autres espère aussi vous rassasier à midi avec un sur-le-pouce sympa et gourmand.

Amatrices et amateurs de beaux produits contemporains, de bonnes bouffes et de plaisirs partagés, nous nous réjouissons de faire miam avec vous !”

Vivian Gasser, Chantal Haefeli, Kyril Gossweiler

Particules Fines, Rue Marterey 4, Lausanne


FAIRE-PART DE NAISSANCE

Vendredi 4 juillet 2014

Le vigneron est remonté de sa vigne, du bord de l’eau jusqu’au ciel là haut… en fait pas tout-à-fait jusqu’ au ciel. Il s’est arrêté d’abord pour saluer le lac et lui dire à demain, puis il a «touché» deux mots au facteur qui lui posait  sa «Julie» dans la boîte. Il s’est ensuite assis sur le muret devant la cuisine d’où quelques odeurs alléchantes lui «titillaient» les narines et lui éveillaient les sens. Il a retiré ses fameux souliers, qui n’étaient pas, comme on le sait, des souliers de gamine. Il s’est redressé en grimaçant car il n’a plus vingt ans… Puis il a raclé sa gorge, appelé son ami l’œnologue qui était déjà là à préparer des échantillons de vin à déguster.

- Alors… ces vins ! Comment ?

- Et bien ! …

Et voilà que le vigneron, l’œnologue et le «vimprimeur» se mettent à créer, inventer, réinventer, regarder, sentir, humer, regarder à nouveau et re-sentir. Ils veulent donner vie à un nouveau vin, à de nouveaux bouquets, à de nouvelles émotions. Ils ont devant eux, comme un peintre et sa palette, des échantillons de leurs vins, vinifiés depuis les dernières vendanges. Ils veulent assembler ces différents cépages. Rechercher un bouquet qui s’harmonisera avec la couleur et le fruit du nouveau vin. Voilà, on y est presque,

- De la barrique 3 avec la 4 et la moitié de la 6… font 13… !

- Comme ce formidable millésime ! Heureux hasard !

On verse alors cet assemblage dans le verre. On le tourne et retourne, on le mire au soleil, on l’hume… Silence… Et… C’est ça ! On y est, c’est parfait ! Au regard, il est jaune brillant, soleil au nez, et dans la bouche le voilà minéral, cailloux, légèrement brulé. Parfait ! On l’aime, on en redemande. Alors on trinque à la nouveauté ! Il ne reste plus qu’à le baptiser… Le grain de folie de chacun se fait entendre mais très vite la «sagesse» rattrape les compositeurs. Il se nommera « F » comme, finesse, familial, festif, féminin, fabuleux… LE FOU DU ROI.

Voici, chers amis amoureux de nouveautés, notre dernier né, Le Fou Du Roi 2013, un assemblage de Chardonnay, Païen et Sylvaner. La ligne « L », « F », « D « , « R » des Fous du Roi est désormais complète… !!!

Nicolas Pittet